Ensemble, créons de la valeur

mardi 21 août 2018
La loi du 11 février 2005 permet de déduire de la contribution Agefiph une partie du chiffre d'affaires généré avec les EA et ESAT. La base de calcul de réduction de la contribution Agefiph repose sur le chiffre d'affaires utile (CAU) généré avec l'EA et ESAT. Il s'agit du CA auquel on a soustrait les matières premières et les frais commerciaux. Cela permet d'acquérir des unités.

La sous-traitance ne se substitue pas à l’embauche de personnes handicapées. Mais elle permet de la satisfaire jusqu’à 50%. Autrement dit de réduire de moitié votre contribution à l’Agefiph au cas où votre entreprise n’emploie aucune personne handicapée.